L'actualité en continu du pays de Brive


Amnesty International et les droits de l’homme en Russie

Du 30 novembre au 15 décembre, le groupe briviste d’Amnesty International va organiser une série de manifestations (théâtre, conférence-débat, exposition et film) sur le thème, “Année France-Russie: les droits humains hors programme?”

Mardi 30 novembre: à l’auditorium Francis Poulenc, à 20h30, Mémorandum pour Anna Politkovskaïa une pièce de Stefano Massini mise en scène par Anton Kouznetsov et jouée par les élèves de l’Académie de théâtre du Limousin. “Aujourd’hui, la presse se divise en deux catégories : ceux qui sont pour la Russie et ceux qui ne sont pas pour la Russie. Si tu n’es pas pour la Russie, tu ne dois pas faire du journalisme. Point. Sans quoi tu fais de la propagande contre l’Etat. Point. La propagande contre l’Etat est punissable par la mort. Tôt ou tard. Point.” Anna Politkovskaïa. Un débat est proposé à l’issue de la représentation.

Du 30 novembre au 15 décembre: au centre Edmond Michelet, exposition d’une série de photographies proposée par Amnesty International France  sur les violations des Droits de l’Homme en Fédération de Russie: atteinte à la liberté d’expression, disparitions et crimes contre l’humanité dans les territoires du Caucase du Nord, racisme, xénophobie et pratique “routinière” de la torture…

Mardi 7 décembre: à 9 heures pour les étudiants et lycéens, et 21 heures pour le public. Projection au Rex du film d’Andreï Nekrassov « Litvinenko : empoisonnement d’un ex-agent du KGB ». Alexandre Litvinenko est un ex-agent secret du KGB connu pour avoir dénoncé à plusieurs reprises des assassinats commandités par le Kremlin. Le 23 novembre 2006, à Londres, il est empoisonné au polonium 210. Depuis 1998, il était connu en Russie pour ses interventions télévisées où il accusait les services secrets, sans pour autant ébranler le Kremlin. Durée 1h50, VO. Débat à l’issue de la séance de 21 h. Tarif étudiant : 3 euros 50, gratuit pour accompagnateur. Tarif tout public : 5 euros.

Jeudi 9 décembre: à 18h30, conférence-débat à la Médiathèque municipale avec Béatrice Sagot, auteur du livre Des portes de l’enfer tchétchène à l’errance aux éditions de l’Harmattan. Un médecin de «Médecins sans frontière » témoigne lors d’une mission pendant le conflit russo-tchétchène. Comment aider les populations victimes? Comment surmonter le traumatisme qu’entraîne la traversée d’une pareille réalité? La présence d’un membre de l’équipe nationale d’Amnesty, expert sur la situation en Caucase du Nord complétera le témoignage de l’auteur.

Renseignements et contact: Amnesty au 05.55.85.85.22.

Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Mot clé

Laisser un commentaire