L'actualité en continu du pays de Brive


Alternance : “Trouver la personne qui a l’étincelle”

Le chocolatier Éric Lamy participera à #alternactif, le forum de l’alternance organisé mardi 16 mai de 13h à 18h à l’Espace des Trois provinces par la Mission locale. Il y cherche 2 chocolatiers et un/une vendeur.

 

“Ceux qui travaillent avec nous sont des gens que nous avons formés et gardés”, assure Éric Lamy. Le chocolatier de la rue de l’Hôtel de Ville connait bien cette “voie royale” de l’apprentissage et de l’alternance qui permet d’intégrer la vie professionnelle. Lui-même l’a suivie et y puise aujourd’hui les forces vives de son entreprise. C’est à ce titre qu’il participera au job dating dans le cadre du Forum #alternactif.  “J’ai un projet à terme pour deux ans, je vais ouvrir une deuxième activité dans la future halle alimentaire et en prévision je cherche 2 personnes en chocolaterie et une en vente.” Comme lui, une quinzaine d’entreprises proposeront des parcours d’alternance dans les secteurs les plus variés, en vente, hôtellerie, menuiserie, carrosserie, coiffure, maintenance industrielle, installation sanitaire…

Ces parcours alternent cours théoriques en centre de formation et application pratique en entreprise sur des durées allant de 1 à 3 ans. Ces contrats qui plus est rémunérés, se révèlent de vrais passeports pour l’emploi car ils confrontent les postulants à la réalité de l’activité et du métier en leur permettant d’en acquérir les savoir-faire et les savoir-être. Un réel apport également pour l’entreprise.

“Nous formons des gens parce que nous en avons besoin et qu’on veut les garder. On ne prend pas des apprentis pour faire la vaisselle, ils font la même chose que nous, on les emmène sur les salons, on peut les aider à voyager pour acquérir d’autres compétences, à aller plus loin passer un BTM (Brevet technique des métiers, Ndlr) à Paris ou Bayonne…” L’artisan reconnait que cette démarche volontaire implique de l’investissement et du temps pour que la formation soit efficiente. “Mais ça fait partie de l’évolution de l’entreprise… et ça met un coup de boost à l’équipe.”

Encore faut-il tomber sur le bon maillon. “Il faut trouver la personne qui a l’étincelle et veut faire ce métier. Sur la quarantaine de demandes d’apprentissage que je reçois par an, il va y en avoir une…” Pour lui, il y a une règle d’or: “Il faut être hyper motivé pour suivre la formation jusqu’au bout. On ne veut surtout pas être déçus, s’ils s’arrêtent en route, c’est une catastrophe. » Ce qui a poussé la Mission locale à mettre en place un suivi pour accompagner les personnes engagées dans une formation. Le dispositif a permis de faire chuter en quelques années le taux de rupture de plus de 20% à moins de 10%.

“Je suis convaincu que l’alternance est un moyen d’intégrer un entreprise à taille humaine comme la nôtre, avec 7 salariés”, affirme lui aussi Frédéric Neuville de Cash convecters (achat et vente de produits d’occasion). Sa société cherche 2 CAP vente. “Dans le domaine de la vente, nous avons beaucoup de demandes, c’est la facilité pour les jeunes qui n’ont qu’une vague idée du métier. Or chez nous, il faut de la polyvalence, vendre, faire des achats, divers tâches. La finalité est que la personne intègre ensuite la société. Quelque fois ce n’est pas possible, mais quelqu’un qui sortira de chez nous, sera bien formé et pourra trouver du travail. L’alternance fait monter en compétences.”

#alternactif, le forum de l’alternance, se tiendra ce mardi 16 mai de 13h à 18h à l’Espace des Trois provinces. réunit plus de 40 organismes de formation, une vingtaine d’entreprises venues avec de vraies offres, un job dating, un atelier “5 minutes pour convaincre” qui permet de se préparer à un entretien, des démonstrations de divers métiers… Une belle opportunité pour les moins de 30 ans. L’occasion aussi pour la Mission locale de marquer ses 20 ans. Entrée gratuite.

Plus d’infos auprès de la Mission locale auprès d’Angélique Brasseur au 05.55.17.73.00 et sur missionlocalebrive.fr. À noter qu’une tombola permettra aux participants de gagner de nombreux lots, dont un I phone 6.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire