L'actualité en continu du pays de Brive


Alain Gagnol et Erwan Ji lauréats des prix 12/17

C’est un prix double attribué par des adolescents pour la littérature jeunesse. Le prix 12/14 des collégiens a été attribué à Alain Gagnol pour son ouvrage futuriste Power Club-L’apprentissage (éditions Syros) et le prix 15/17 des lycéens à Erwan Ji pour son roman J’ai avalé un arc-en-ciel (Nathan Jeunesse). Leurs prix leur seront remis pendant la Foire du livre de Brive. Les lauréats rencontreront ensuite leurs jeunes lecteurs.

Un double prix pour une double ambition: sensibiliser les adolescents à la lecture et encourager la création dans le secteur de la littérature pour la jeunesse. Ce prix 12/17 concerne à la fois les 12-14 ans (collégiens) et les 15-17 ans (lycéens) et il a la particularité d’être attribué par des jeunes eux-mêmes. Ces jeunes lecteurs qui ont candidaté pour être membre du jury ont dû lire pendant l’été une sélection d’ouvrages (6 dans chaque catégorie). La sélection a été opérée par des professionnels du livre et de la lecture, bibliothécaires, documentalistes, membres du commissariat de la Foire du livre… En septembre, le jury s’est retrouvé pour débattre et choisir les lauréats à l’issue d’un vote. À noter que chaque prix est doté d’une récompense de 1.500 euros.

En désignant Power Club-l’apprentissage, les collégiens ont plébiscité l’atmosphère fantastique du livre et Anna, sa jeune héroïne positive. Dans ce premier tome d’une trilogie, Alain Gagnol présente un monde où les super-héros sont connus de tous, tels des acteurs ou des musiciens célèbres. Nous sommes en 2038. Ces super-héros font partie du Power Club qui rassemble des jeunes entre 16 et 25 ans dont les parents ont assez d’argent pour leur offrir l’adhésion. Et pour son anniversaire, c’est le cadeau que reçoit Anna de la part de ses parents. Mais elle ne se révèle pas une super-héros comme les autres… À la clé des scènes d’action surpuissantes et une belle réflexion sur le pouvoir de l’image et de la célébrité.

Avec J’ai avalé un arc-en-ciel, premier roman très prometteur de Erwan Ji, les lycéens ont quant à eux été séduits par le récit du quotidien de Capucine, dite Puce, une jeune adolescente franco-américaine. Une ado drôle et pétillante qui raconte sa vie américaine dans un blog. Un choc des cultures avec un regard décalé et décomplexé, un peu façon Lettres persanes. Avec aussi une belle ouverture aux autres. C’est vif, enlevé, cocasse aussi, sans artifice et ça touche droit au cœur. Un roman qui là aussi aborde avec une grande finesse des thèmes essentiels.

Les prix seront remis aux auteurs le samedi 11 novembre à 13h30, à l’espace Forum de la Foire du livre. Par la suite, de 14h à 15h30, Alain Gagnol et Erwan Ji se retrouveront salle Meyrignac au Théâtre, pour une rencontre avec les membres du jury et d’autres jeunes lecteurs.

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire