L'actualité en continu du pays de Brive


Accessibilité: Bilan et perspective

intro accessibilite

La commission d’accessibilité tenait hier soir en salle d’honneur sa réunion annuelle. Mairie, instances départementales, représentants d’associations, ont pu faire le point sur les actions réalisées au cours de cette année 2015, celles en cours, et celles qui verront le jour l’année prochaine. Les travaux de mise aux normes avancent et Brive devient de plus en plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

le publicBâtiments communaux, voirie, équipements sportifs et culturels, la liste est longue des domaines où il convient d’améliorer les choses pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Des personnes qui ne sont pas seulement les handicapés, en fauteuil ou non, mais aussi les personnes âgées, les femmes enceintes ou avec un enfant en poussette, ou simplement quelqu’un qui s’est par exemple cassé la jambe.

Hier soir, la commission d’accessibilité, sous la houlette de Carinne Voisin et Didier Trarieux, élus en charge du dossier, a fait le bilan des ces actions pour l’année 2015. Au chapitre de la voirie, plusieurs centaines de mètres de trottoirs ont été mis aux normes, Accessibilité salle Dumazeauc’est à dire 1,40 mètre de large pour permettre le passage de fauteuils ou de poussettes. Ce sont souvent des chantiers lourds et compliqués car ils redimenssionnent la chaussée et ce n’est pas toujours évident notamment dans le centre-ville. Petit à petit, pourtant, ce dernier devient accessible. Le cœur de ville est pratiquement aménagé, de même que les axes qui en partent en direction des parkings souterrains, de la gare ou de l’hôpital.

L’autre grand domaine d’action concerne les bâtiments communaux et les ERP (Etablissements recevant du public). Là aussi, un certain nombre d’opérations a été réalisé. Le taux d’accessibilité est aujourd’hui de 69,3% alors qu’il n’était que de 48% en 2010. Cette année, 5 nouveaux ERP ont été déclarés accessibles: le Service Enfance éducation, le gymnase Lavoisier, le rucher école, le centre Raoul Dautry et le parc souterrain Thiers. D’autres lieux ont également fait l’objet de travaux pour améliorer l’accessibilité, des salles, des écoles, des stades, le golf, la liste est longue… L’enveloppe 2015 pour ces chantiers s’est élevée à près de 413 000 euros.panoramique

La mise aux normes du centre Patier est en cours et pour 2016, différents projets sont lancés. Ils concernent des bâtiments scolaires, d’autres du parc de logement social. Par ailleurs, un certain nombre de domaines d’actions sont en cours de réflexion en terme d’accès aux sports, de solidarité, d’accès aux disciplines culturelles ou encore de lutte contre l’isolement. Des chantiers que la mairie mène en partenariat avec le monde associatif.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire