L'actualité en continu du pays de Brive


A la découverte du Premier Empire

napoleon-david-accueil

Partir à la découverte du Premier Empire les 9 et 10 janvier prochains. C’est ce que vous propose le musée Labenche, dans ses locaux, mais aussi les Archives et le Théâtre. Petits et grands, à travers conférence, ateliers et reconstitutions, pourront mieux connaitre cette période si riche et si importante de notre histoire. Un week-end concocté par le pôle “Art et patrimoine” mis en place par l’équipe municipale et annonciateur de futurs rendez-vous napoléoniens.

 

220px-Guillaume_Marie-Anne_BruneNé dans le fracas de la révolution française, le Premier Empire bouleversa la France et l’Europe jusqu’en 1815 et la défaite de Waterloo. Jalonnée de luttes et de guerres incessantes, mais aussi de réformes et de créations majeures qui ont façonné la France jusqu’à aujourd’hui, l’épopée Napoléonienne est une période parmi les plus importantes de notre histoire, incarnée par un personnage adulé par certains et détesté par d’autres. Vingt années du roman de notre pays qui restent pourtant assez méconnues du grand public, tout comme les hommes qui y ont participé, parmi lesquels Conf de presse musee3des Brivistes comme le maréchal Brune, le savant Cabanis ou le juriste Treilhard. Des personnages brivistes mais la Corrèze dans son ensemble a aussi donné des fils célèbres à l’empereur, le général Souham, originaire de Lubersac, le général Delmas d’Argentat ou encore le général Marbot d’Altillac.

“Brive et le département sont riches de l’histoire du Premier Empire”, soulignait Jean-Marc Comas, adjoint à la culture, lors de la présentation de ce week-end napoléonien. Le musée Labenche en présente quelques trésors comme l’épée du maréchal Brune ou l’écritoire de Napoléon durant la campagne d’Italie. Un patrimoine, et une histoire, que l’élu voudrait faire découvrir au plus grand nombre. Différents rendez-vous devraient donc voir le jour dans les mois à venir autour de cette période du Premier empire avec “comme point d’orgue la création sur un week-end en 2017, des Impériales de Brive” qui verraient la ville, à travers différentes manifestations et reconstitutions, revenir plus de 2 siècles en arrière. Conf de presse musee2L’occasion pour Jean-Marc Comas de formuler un vœu: celui de voir des descendants de soldats napoléoniens se manifester et se signaler, pour nourrir l’histoire de cette période et éventuellement en faire état sur des sites spécialisés dans le Premier Empire.

Une épopée qui commence ce week-end autour de plusieurs rendez-vous dont une prometteuse conférence intitulée “napoleonCent Jours: La tentation de l’impossible. Mars-juillet 1815.”

C’est le thème qu’abordera l’historien et spécialiste du 19e siècle Emmanuel Waresquiel au Théatre municipal samedi 9 janvier à 18h. L’entrée est libre et gratuite. Cet historien et auteur de premier plan, dont les biographies de Talleyrand et de Fouché ont été saluées par la critique, abordera à travers les 100 jours, une période finalement peu connue qui pourtant, selon lui, a façonné le 20e siècle.

Les Archives proposeront, pour leur part, grâce à des figurines, des reconstitutions de batailles napoléoniennes, des démonstrations et des jeux pour petits et grands. Ces présentations sont réalisées par l’association « Les Grognards des Pyrénées ». Une occasion de comprendre l’Histoire en s’amusant à travers un art qui, déjà, se pratiquait dans l’antiquité et qui servit plus tard à l’éducation militaire des jeunes princes dans les monarchies européennes Eve_of_Essling_Napoleonet plus près de nous à la formation des officiers comme les fameux Kriegspiel de l’armée prussienne puis allemande, dont les War games sont aujourd’hui les descendants vidéo. C’est le samedi 9 et le dimanche 10 janvier de 14h à 17h30, 15 rue du docteur Massenat. Entrée libre et gratuite.

Enfin, pour les 8-13 ans, le musée Labenche proposera une visite suivie d’un atelier « style empire » le samedi 9 janvier de 14h à 15h30 et de 15h30 à 17h. Une découverte des collections du musée en lien avec le Premier Empire. L’analyse de tableaux et sculptures, l’observation de costumes et vêtements de l’époque, ainsi que l’étude des motifs « style empire » seront proposées dans le musée.

Conf de presse musee6En atelier, le jeune public sera ensuite invité à décorer une petite boîte en réutilisant les formes typiques de l’époque, il pourra alors réinvestir tout ce qu’il a observé pendant la visite en y mêlant sa propre créativité ! Sur réservation au 05.55.18.17.70. Tarif : 3 euros par enfant.

 

 

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire