L'actualité en continu du pays de Brive


A 18h, c’est renforcement avec les coachs de Jams

Les deux coachs de la salle de sports briviste Jams se relaient tous les jours depuis chez eux pour vous proposer une séance d’une petite heure depuis leur page Facebook. De quoi rythmer votre confinement et éviter de sortir. Si vous aussi, vous mettez en place des activités gratuites à distance, faites nous les connaitre à brivemag@brive.fr.<

Tous deux sont coachs professionnels dans leur salle rue André-Devaud. Mais depuis le début de leur confinement, Julien Pueyo et Ange Bueno dispensent leur conseils alternativement depuis chez eux. “Pas question de s’exposer en sortant pour aller à la salle, j’ai chargé des instruments dans la voiture et j’ai aménagé un coin chez moi pour faire des séances live. Ange fait pareil depuis chez lui.”

Des séances d’un peu moins d’une heure tous les jours à 18h tapantes pour du renforcement musculaire et se bouger un peu, fidèles à l’esprit qu’ils ont voulu donner à leur salle: “Elles s’adressent à tous car notre philosophie, c’est de mélanger tout le monde. Nous avons des gens de différents âges, des très sportifs et d’autres qui sont en surpoids ou ont des pathologies.”

Le principe est simple: le coach donne l’exercice et c’est à chacun son rythme. “Le nombre des répétitions et les amplitudes sont propres à chacun en fonction de ses capacités et de son niveau. Si l’exercice est trop difficile pour certains, on l’adapte avec des simplifications ou des mouvements différents”, explique Julien Pueyo qui essaie de garder un œil sur les commentaires qui défilent pour prodiguer son conseil.

“On essaie de s’adapter au confinement en continuant un peu notre activité. On propose par exemple d’autres séances plus ciblées pour nos adhérents ou pour des groupes qui fonctionnent en télétravail, ça maintient la cohésion.” Depuis le début du confinement, l’un ou l’autre se relaie pour animer à 18h cette séance gratuite en live depuis leur Facebook qu’ils postent aussi ensuite sur celui de Tu es de Brive La Gaillarde. “Et je reste chez moi“, insiste Julien Pueyo. “Le sport, c’est à la maison. Je ne vais pas en faire dehors. Lorsque je sors faire des courses, c’est que le réfrigérateur est vraiment vide. Je ne prends aucun risque, d’autant que chez moi, il y a une personne asthmatique, alors on se protège au maximum.” Conseil de coach.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

Répondre à Rabas Annuler