L'actualité en continu du pays de Brive


15 tonnes d’aides pour Sikasso

Conteneur pour Sikasso1pano

L’association Brive-Sikasso fait partir aujourd’hui un nouveau conteneur pour le Mali. Une vingtaine de bénévoles s’affairaient ce matin pour charger les 15 tonnes de matériels et équipements sanitaires, scolaires, vêtements, livres, ordinateurs. La solidarité a encore une fois fonctionné pour répondre aux besoins recensés sur place dans la ville jumelle. Le conteneur devrait parvenir à destination à la mi février.

Conteneur pour Sikasso2Malgré le glacial crachin, une vingtaine de bénévoles se sont activés toute la matinée pour vider le hangar mis à disposition par la mairie au marché de gros de Cana. En tout, 15 tonnes de fournitures diverses, plus ou moins volumineuses, chargées pour la quasi totalité à bout de bras dans un subtil jeu de construction afin de rentabiliser les 76m3 du conteneur affrété. “Il y a 454 colis”, comptabilise Michel Blancher, le président de Brive-Sikasso en tenue de déménageur.

Michel BlancherIl aura fallu la matinée pour charger pas moins de 106 cartons de livres (environ 7000 volumes), plus d’une tonne de vêtements, 29 ordinateurs, des fournitures diverses, des jeux, des chaises hautes, du matériel petite enfance… et surtout du matériel sanitaire: 8 tables d’accouchement ou d’examen, des chaises pour handicapés comme des fauteuils pour malades, des stérilisateurs, des lits médicalisés, une couveuse, du petit matériel chirurgical… De quoi compléter l’équipement de 8 CESCOM (Centres de santé communautaires). “Nous en aménageons un entièrement qui vient d’ouvrir dans le quartier de Mamassoni, au Nord-Est de la ville. Nous y avons construit une maternité et nous y terminons le dispensaire”, resitue le président.

Conteneur pour Sikasso6Dans ce jumelage coopération qui fonctionne depuis plus de 30 ans, tout envoi suit en effet une logique de concertation entre les deux continents. Il s’appuie de par et d’autre sur une association qui oeuvre en convention pour chaque ville.

“En janvier 2015, 4 de nos membres ont recensé sur place les besoins. On reçoit évidemment beaucoup de demandes car les attentes sont nombreuses et variées. Ça dépasse nos capacités et il nous faut faire des choix concertés qui doivent toujours servir les intérêts de la population“, explique Michel Blancher. 26 établissements vont bénéficier de cet envoi: l’hôpital, 8 CESCOM, des lycées, écoles, instituts de formation, un jardin d’enfant – “c’est la misère absolue” -, l’école de déficients auditifs… “Nous avons aussi un nouveau partenariat avec l’orphelinat Capema, c’est le seul de Sikasso et il accueille actuellement 57 enfants”, ajoute Dominique Fournial chargée de suivre ce dossier.

Conteneur pour Sikasso3Vu l’insécurité qui règne actuellement dans cette zone, aucun représentant de l’association briviste ne se rendra cette année sur place, notamment pour la réception du conteneur qui se sera dans l’enceinte de l’hôpital de Sikasso. “On a un réseau de confiance là-bas. Le conteneur sera ouvert sous la vigilance de la mairie et de l’association Teriya qui est notre pendant à Sikasso. Chaque destinataire sait exactement ce qu’il recevra, en mains propres, avec contre-signature du bordereau. Ce contact direct est impératif car il garantit une traçabilité et les donateurs ont un retour”, assure Michel Blancher.

Ils sont 39 partenaires donateurs, des institutionnels (l’Agglo, plusieurs communes, la Ville de Brive a notamment fait don pour la petite enfance de tout son matériel de crèche réformé), des établissements scolaires, associations, entreprises ou des particuliers. Le conteneur (le 8e depuis décembre 1982, date de création du jumelage, mais le 4e pour l’équipe dirigeante qui ouvre depuis 2008) chargé sur un semi-remorque est actuellement acheminé vers le Havre, d’où il sera embarqué à destination d’Abidjan, puis il transitera par route vers Sikasso où il est attendu à la mi-février.

Conteneur pour Sikasso5

Conteneur pour Sikasso7

Conteneur pour Sikasso9

Conteneur pour Sikasso8

Conteneur pour Sikasso10

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire